PARTAGER


A PROPOS DE L'AUTEUR
akam
Fondateur de ArtSkills, de Artistocracy, AmkaShop et du studio multimédia (The) Refractions. Il a été rédacteur pour le magazine Advanced Creation et Webdesign magazine. Passionné d’art numérique au sens large, entrepreneur dans l’âme, il est aussi boulémique de technologie. Partager et mettre en valeur le travail des talenteux artistes contemporains a toujours été une envie profonde.
ENVOYER VOS IMAGES - LIENS
Vous voulez apparaitre sur Artskills ? envoyez nous votre lien ou des images directement pour la partie inspiration et wallpaper via le lien ci-dessous.

DERNIER INTERVIEW
ARTICLE AU HASARD
.
Publicité « Foundation against drug addiction »
mercredi 18 février 2009 - par akam

Un peu de provoque avec cette excellente campagne pour la « Foundation against drug addiction« , réalisé par l’agence Sra.Rushmore (Espagne)

AJOUTER UN COMMENTAIRE :
Commentaire : * :

perso je trouve ça plutôt convenu et gentillet que provoc…

binocle a écrit le 18 février 2009

Avant de lire le chapeau écrit par Akam, je pensais à des images humorisques… :s Je me sens un peu mal après avoir ri en m’apercevant que c’était une campagne très sérieuse. :/ Trop soft ?

Les gens qui prennent ces substances sont soit totalement déprimés (exemple : hash), soit à la recherche de sensations fortes (exemple : extasie) ou alors d’une énergie pour tenir des heures sans flancher (exemple :coke). Ca me parait un peu trop lisse pour « réveiller » les consciences – autrement dit : dérisoire.
On arrête la drogue parce qu’on a trouvé une meilleure réponse à un problème et pas parce qu’on en a peur.

La plupart des gens savent ce que ces images nous disent : risque d’accidents, perte de mémoire, problèmes relationnels. Mais ça ne les arrête pas. Soit parce qu’ils agissent poussé par un manque (général ou lié à l’addiction), soit parce qu’ils sont sous pression, soit parce qu’ils recherchent l’autodestruction.
Ce message prohibitif pourrait, dans certais cas, même encourager certains individus à tendance suicidaires.

Ces images me laissent donc perplexes et en même temps, je les trouve super intéressantes.
– Elles entrent dans la lignée de ces messages qu’on voit partout et qui nous infantilisent, nous « guident » – il faut boire avec modération, il faut manger plus de légumes que de fruits, fumer tue, etc… La société se perd dans un trip ‘Alice au pays des merveilles’ et là, on nous dit : « ne mange pas les champignons ».

Autre chose : si elles étaient placées dans le métro, je ne sais pas si j’y aurais fait attention à cause du gris peu attractif qui se fond si bien dans le décor urbain et de cet aspect « désinfecté »

Faut dire que dans le monde d’images dans lequel nous vivons, si on veut créer un électrochoc visuel, faut pas y aller de main morte…

Nobody a écrit le 18 février 2009

Binocle > je parle de provoc dans le sens ou ce sont des produits illégaux, on ne s’attends donc pas à les voir mis en scène. Je ne parlais pas de provoc « pur et dur », celle qui choque.

Nobody > J’aime bien ton analyse, je m’y retrouve un peu surtout dans le coté image simple mais qui renvoi à la société de consommation et c’est ce que j’ai aimé dans cette campagne.

akam a écrit le 19 février 2009

Je suis assez d’accord avec Nobody tout en rajoutant une autre critique. Je trouve ces images « cool » et « trendy » donc pour moi le message passe carrément à coté…

Yoghi a écrit le 19 février 2009
NOS SPONSORS
tableau poster et affiche
PUB
Vinyl et stickers sur mesure