PARTAGER


A PROPOS DE L'AUTEUR
monsieur qui
Un créateur talentueux multi-facettes et multi-techniques qui réalise de nombreuses illustrations pour des grandes marques et qui cultive une passion pour l'art urbain. C'est aussi un photographe pointu et exigent à l'aise dans la direction artistique de livres thématiques spécialisés. Son tumblr présente une petite partie de ses nombreux talents.
ENVOYER VOS IMAGES - LIENS
Vous voulez apparaitre sur Artskills ? envoyez nous votre lien ou des images directement pour la partie inspiration et wallpaper via le lien ci-dessous.

DERNIER INTERVIEW
ARTICLE AU HASARD
.
monsieur Qui – solo show
vendredi 5 avril 2013 - par monsieur qui

Rendez ce samedi 6 avril 2013 à partir de 16h, à la galerie Openspace pour la première exposition solo de monsieur Qui intitulée Seventeen Seconds. Au menu en noir et blanc, peintures, cut art paper,dessins, installations,… dans une ambiance sombre et romantique… A cette occasion une linogravure a été tiré par ses soins en 40 exemplaires signé et numérotées Enjoy…

monsieur Qui – Seventeen Seconds
Du 6 au 17 avril 2013
Galerie Openspace
56 rue Alexandre Dumas – 75011 Paris
Métro Alexandre Dumas (L2) – Rue des Boulets (L9)


La galerie Openspace dévoilera du 06 au 17 avril 2013, en exclusivité et pour la toute première fois, une vingtaine d’oeuvres de l’artiste Éric Lacan, aussi connu sous le pseudonyme de monsieur
Qui, pour son exposition Seventeen Seconds.monsieur Qui s’est fait connaître dans les rues de Paris, Londres ou Marseille grâce à ses collages noirs et blancs. Ses visages de femmes élégantes et mystérieuses, cachent une douce satire des diktats féminins imposés par la société et par la mode. Des éléments graphiques – un entrelacement de cheveux, de ronces et de lignes, de formes et de mots emmêlées – envoûtent le passant et laissent s’installer dans ces scènes un romantisme puissant, sombre et mélancolique. Le travail d’Eric Lacan est la continuité de son oeuvre de rue. Il ajoute à sa palette plastique une incroyable technique. En découpant, avec une extrême minutie des feuilles de papier, il crée de véritables fourrés de plantes et de roses tels des couronnes mortuaires. Son utilisation du noir et blanc fait apparaître la texture et la matière de ses sujets. Ce jeu trouble et ambigu attire inéluctablement le spectateur dans un univers d’obscure clarté. La fatalité de la condition humaine est un élément récurrent dans l’oeuvre de cet artiste. Cette pesante finalité, taillée dans la grâce et la délicatesse, n’est alors plus macabre et accablante mais devient poétique et réjouissante. « Seventeen Seconds » est le titre d’une chanson du mythique groupe anglais The Cure. Ses paroles sont une suggestion. Instant bref et onirique, évoquant la fin de quelque chose, d’un rêve ou d’une vie, avec simplicité et douceur. Comme sa démarche qui s’attache avec subtilité au temps qui passe et à la mort suggérée, Seventeen second (la chanson et l’exposition) est un laps de temps, un songe à l’échelle d’une vie. En plus de la vingtaine de pièces proposées dans l’exposition (peintures sur toile, sur papier, papiers découpés, skates, céramiques…) dans le cadre d’une scénographie étudiée, Éric Lacan va lancer pour la première fois chez Openspace une linogravure limitée à 40 exemplaires.

Amandine Radigue

AJOUTER UN COMMENTAIRE :
Commentaire : * :

NOS SPONSORS
tableau poster et affiche
PUB
Vinyl et stickers sur mesure