Catégories
Suggérer un lien
Artskills
Shop
Interview : « ILK « 
samedi 20 septembre 2008 par akam.Catégorie(s) Interview.
  

Voici ci dessous l’interview de « ILK » qui a été publiée dans le numéro 4 du magazine Photoshop Advanced (créations , Skate board custom et art toy custom sont disponibles sur amka). Un mec excellent, créatif, prolifique et toujours ouvert à de nouveaux projets.

Interview :

“Ilk” est un artiste Français talentueux dont la culture est issue de l’art urbain , du graffiti et du hip hop. Il a su imposer son style et sa façon de voir le monde au travers de ses nombreuses réalisations pour des agences , des grands groupes mais aussi dans son travail personnel. Que ce soit à la “bombe” ou avec son mac, son travail reste toujours emprunt d’une touche particulière faisant référence à plusieurs univers.

THOMAS GAYET > Décris nous ton parcours, universitaire ou autodidacte ?
ILK > Je dirais plutôt autodidacte qu’attentif en cours. J’ai passé plus de temps le soir dans des bouquins que la journée sur les bancs de l’école.
Mais officiellement je me suis inscrit à la fac de Paris 8 pour passer un DEUG d’Arts Plastiques et un Certificat préparatoire en Maitrise des Sciences et techniques de la photographie et du Multimédia. Ensuite j’ai passé un BTS graphiste/maquettiste à l’école IMAG, à Paris. Je travaillais en alternance pour Canaltoys, une société de jouets pour laquelle je réalisais des packagings avec des licences telles que Disney, TF1, M6 etc. Puis, en 2004, j’ai intégré l’école Art School, directement en troisième année, afin d’obtenir un diplôme supérieur d’arts appliqués.

TG > Pour quelles raisons as tu décidé de te lancer dans la création et à quel moment ?
ILK > C’était une évidence, depuis tout petit je dessinais et prenait des photos. Par sécurité j’ai quand même mené des études générales jusqu’au bac scientifique, avec un ami, un certain Fred. Je ne pensais pas que l’on pouvait vivre du dessin (et plus précisement du graphisme), en effet nous avons grandi dans le 93, donc nous passions plus de temps à jouer au basket dans la rue qu’a se renseigner sur notre avenir. Mais ce fameux pote cité précédemment m’a poussé à le suivre à la fac en Arts Plastiques. Ce que j’ai fais… maintenant je vis de ce que j’aime et Fred est tatoueur dans un salon parisien.

TG > – Lorsque tu commences une nouvelle création, quelle est l’approche que tu privilégies ? combien mets tu de temps en moyenne pour réaliser une création ?
ILK > Je n’ai aucune règle établie ni méthode régulière. J’attaque chaque projet differement, parfois (de nombreuses heures) sur papier pour trouver des idées, des pistes. Parfois l’idée est là dès le départ et j’attaque directement sur l’ordinateur. Je pense qu’en fait tout se joue sur l’inspiration du sujet.
Ainsi ce n’est pas forcement sur les créations les plus complexes que j’ai forcément passé le plus de temps. Il peut m’arriver de recommencer dix fois une illustration avant d’arriver à un résultat plaisant. Donc le temps passé sur une création peut aller d’une heure à des journées entières… ce n’est pas une science exacte

TG > Tu bosses dans une agence ? En free ? Dans un collectif ? Pourquoi ?
ILK > Après un passage de deux ans de bons et loyaux services dans une agence parisienne (TriBeCa) ou j’occupais le poste intéressant et parfois difficile de directeur artistique junior, je me suis mis en Freelance en Septembre 2006. Je travaille 90% de mon temps pour des agences de pub, et plus particulièrement depuis plus d’un an les très sympathiques Publicis Net.
Je fais parti de plusieurs collectifs (HGF, WDD, YFWD), mais c’est très difficile de trouver du temps pour tous travailler ensemble. Nous avons organisé une exposition du crew HGF (17 membres dont Tyrsa, Nesle, Tizieu, 2Day, Soap…) en 2007 à la galerie Artoyz malgré la mauvaise volonté de certains membres (sans doute à cause de la distance qui nous sépare). A coté de çà nous venons de monter un nouveau collectif de graffiti / illustration qui devrait faire parler de lui bientôt (AFO, avec dedans Manuel Angot, Grems, Comer et moi même)
Je réalise également beaucoup d’illustration en collaboration avec mes deux amis proches, les talentueux Tyrsa et Koa. On apprend beaucoup plus à plusieurs, et surtout on travaille en passant du bon temps, que demander de plus

TG > Dans tes travaux, on peut voir un certain nombre de créations liés à l’univers du graffiti et à l’art urbain, peux tu nous dire pourquoi ?
ILK > J’ai commencé le graffiti en 1998, c’est la seule drogue qui soit passé par moi, mais elle s’est bien accrochée !!! Ca fait 10 ans que ça dure, que je peins avec des bombes de peinture et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Forcement ensuite ma culture urbaine et mon amour du bitume et de la couleur en plein air se fait ressentir dans mon travail personnel.

TG > Comment définirais tu ton «style graphique» ?
ILK > C’est difficile de répondre à cette question, je suis mal placé pour m’auto-analysé, ce serait plutôt à toi de me dire comment tu définirais mon style ? Je définirai urbain et coloré, avec une touche dark lié à la musique qui coule dans mes veines depuis ma naissance (métal, Hardcore, Death, HipHop)

TG > Quel type de travail te plaît le plus ? Pourquoi ?
ILK > C’est la question la plus facile de l’interview ! J’aime tout ! Je prends autant de plaisir à faire un site sérieux et corporate qu’une illustration débordant de couleurs ! C’est sans doute ce pouvoir d’adaptation qui fait que je ne manque pas de travail. Si je ne faisais que des illustrations tout le temps, je ferai une overdose et changerait de métier

TG > As tu des projets en vue pour les mois qui arrivent ?
ILK > Je viens de sortir un appareil photo limité à 100 exemplaires avec Fujifilm pour la sortie de leur nouveau boitier star, le Z20. Avec Koa nous préparons une grosse exposition pour la fin de l’année, très orienté tatouage… Suite à la mort de Fiveyears Clothing, je remonte une nouvelle marque épaulé de trois fidèles amis, mais j’en ai déjà trop dis ! Nous préparons avec Grems la nouvelle collection de tee-shirts d’Art Force One, et je vais aussi travailler avec la marque New-Yorkaise 3Sixteen. Avec mon collègue développeur freelance Sebousan, nous bossons sur des sites comme par exemple celui de la photographe Garance Doré.

TG > Qu’est ce qui te fait rêver et cauchemarder ?
ILK > Je ne me souviens jamais de mes rêves ni cauchemars. Je dors très peu mais bien

TG > A quoi ressemble une journée de «ILK» ?
ILK > En temps normal je me lève à 8h et après avoir nourri mon sauvage félin, je me met au travail jusqu’au soir 20h00, voir souvent plus. Avec quand même une pause déjeuner et une pause goûter.

TG > Pour beaucoup de créateur, la musique est un moteur, quelle(s) sont les musique(s) que tu trouves “inspiratrices” en ce moment ?
ILK > Les derniers album d’ Arkangel, Rouges à Levre, Dragonforce, Sworn Enemy, Sefyu et toujours les discographies de Kickback, Necro, Metallica, Suicidal Tendencies, Slayer, Primus, Gojira, Infectuous Grooves, Naughty by Nature, Madball…

TG > Quels artistes t’inspirent le plus ? ou à défaut ou puisses tu ton énergie principale pour réaliser de nouvelle créations ?
ILK > je m’intéresse à tout ce que je vois autour de moi dans la rue et dans la vie de tous les jours, particulièrement les packagings, les logos sur les camions, les graffitis et les tatouages. Je suis sensible aux travaux d’artistes comme Pushead, Mark Ryden, Mike Giant, Koa, M/M, Michael Lau et tant d’autres. Le haut du podium, quant à lui, est occupé par Tim Burton, le plus grand génie à mes yeux, tous domaines confondus.

TG > “Une vie sans création”, cela voudrait dire quoi pour toi ?
ILK > Ce ne srait pas si grave que ça pour moi. J’adore les animaux, je ferai un métier en rapport avec çà., et j’aurai sans doute moins mal aux yeux

TG > Quels “conseils” donnerais tu à des artistes qui démarrent ou qui voudrait suivre cette voie ?
ILK > Le passage en agence est indispensable, ne serait-ce que pour voir que le rythme de travail est bien plus soutenu que ce que les écoles laissent entendre… La freelance ça fait rêver, mais derrière ça oblige une organisation rigoureuse, de la paperasse par kilo, prendre un comptable pour les bilans annuels, pas toujours drôles d’être independant ! Je conseille au futurs graphistes de chercher à se forger leur propre style et de ne pas reproduire ce qu’on voit sur le net, avec une bonne dose de motivation, ça ira tout seul.

TG > Un dernier mot que tu voudrais partager ?
ILK > Dédicace à la famille et aux potos, on n’oublie pas d’où on vient…

AJOUTER UN COMMENTAIRE :
Commentaire : * :

Ce type est un modèle, bonne interview en plus 😉

Artaxx a écrit le 20 septembre 2008

Ilk is partout ! :p
Mais vraiment du bon travail 😉

Bastien a écrit le 21 septembre 2008

Bien d’accord avec Artaxx j’adore le boulot d’Ilk et surtout ces références musicales…

theikid a écrit le 22 septembre 2008

Très bon !
Mais quel age a ce monsieur?

junior a écrit le 24 septembre 2008

[…] se passe ici. Allez également un tour sur le site de Ilk, où il présente ses différents projets. Vous […]

Meex » Blog Archive » Ilk a écrit le 24 octobre 2008

http://www.artskills.net nous propose une interview de Ilk ….

Jey a écrit le 24 octobre 2008

[…] vous signaler que Thomas a réalisé une interview de iLK en septembre dernier, rendez-vous sur Artskills pour la découvrir […]

[…] unos días publicaron en Criterion la traducción a una entrevista que le hicieron a Ilk en Artskills. Os recomiendo que le echéis un vistazo porque está muy bien, y, os recomiendo también, a los […]

Entrevista a Ilk a écrit le 8 décembre 2008

<3

Gaëlle a écrit le 12 mars 2009

[…] L’ami ILK vient de mettre à jour son site et comme toujours, cela vaut le détour ! Vous pouvez retrouver son interview en cliquant ici. […]

Artskills » Blog Archive » Ilk update a écrit le 19 décembre 2009
AUTEUR : akam
Fondateur de ArtSkills, de Artistocracy, AmkaShop et du studio multimédia (The) Refractions. Il a été rédacteur pour le magazine Advanced Creation et Webdesign magazine. Passionné d’art numérique au sens large, entrepreneur dans l’âme, il est aussi boulémique de technologie. Partager et mettre en valeur le travail des talenteux artistes contemporains a toujours été une envie profonde.
ARTICLE AU HASARD
evoke1
CATEGORIES
3D
Agence et studio
Art urbain
Artskills news
Collection inspiration
Collectif et communaute
Concours
Créateur Portfolio
Divers
Designer
Exposition
Illustration / dessin
Interview
Magazine Graphique
Motion graphic
Photographie
Publicité créative
Ressources graphiques
Toy / paper toy
Vidéos diverses
Vu sur le web
Wallpaper
SOUMETTRE
Suggérer ou soumettre un
lien à l’équipe Artskills
PUBLICITE
Votre publicité sur Artskills
Membre du réseau AdVICE
PLAYGROUNDS


SUIVEZ NOUS
Tous droits réservés - 2007-2015
Design by :